Heli-Ouest n'est plus à la Tranche ...

Rédigé par Hervé - 28 janvier 2016

Classé dans : News - Mots clés : Aérodrome

Pourquoi Heli-Ouest n’est plus sur le terrain de la Tranche-sur-mer ?


Parce-que le gestionnaire de l'aérodrome (Aéro-club de La Tranche) a tout fait pour empêcher le développement naissant d’Heli-Ouest sur la plateforme de la Tranche . . .


Préambule :

L’aérodrome de la Tranche-sur-mer est un aérodrome A USAGE PRIVE (juin 1983), par ce statut il est exclut toutes activités commerciales.

Seules quelques évolutions exceptionnelles d’aéronefs peuvent être autorisées par le préfet dans le cadre de manifestation publique (CAC Article D233-8)

Pour pouvoir exploiter commercialement un aéronef ultra-léger notamment pour l’écolage et le vol d’initiation , une base ULM a donc été créée (septembre 2011)

Dans cette dynamique et après de nombreuses discutions un nouveau hangar à vu le jour (juillet 2014)

Avec la base ULM et la disponibilité d'emplacement dans le nouveau hangar, l’activité d’Heli-Ouest devenait possible sur la plateforme de La Tranche-sur-mer.


Acte 1

Début janvier 2014 signature définitive de deux conventions entre le gestionnaire de la plate-forme (Aéro-club de La Tranche) et Heli-Ouest.

La première autorise l’utilisation de la plateforme ULM créée en vertu de l’arrêté préfectoral du 15/09/2011, aux fins d’exercer une activité professionnelle « Baptême de l’air Hélicoptère classe 6 - Vol d’initiation »

La deuxième autorise l’utilisation d’un « emplacement de garage d’aéronef »

Fin décembre 2014, L’hélicoptère flambant neuf d’Heli-Ouest arrive à la Tranche-sur-mer et son exploitation commence progressivement durant le premier trimestre 2015.

Dans cette première année de nombreux vols d’initiation et circuits touristiques ont été réalisés et 3 brevets ont été délivrés. Ce volume représente la moitié du prévisionnel annuel et donc l’exploitation semble bien partie et viable.


Acte 2

Fin septembre 2015 réception de deux courriers recommandés de la part du gestionnaire (Aéro-club de La Tranche)

Le premier pour la dénonciation unilatérale de la convention relative à l’utilisation de la plateforme ULM.

Le deuxième pour la dénonciation unilatérale de la convention relative au stationnement dans le hangar.

Ces deux résiliations devront prendre effet à compter du 1er janvier 2016…


Le président de l’association Aéro-club de La Tranche, gestionnaire de la plateforme, m’affirme avec grande hypocrisie que ce procédé n’est en fait qu’une simple formalité afin d'améliorer le contenu des conventions …


Courant octobre 2015, une nouvelle convention m’est transmise.

Les deux documents sont refondus en un seul et celui-ci est très divergeant au regard des documents originaux.

L’une des principales divergence c’est la référence systématique à l’aérodrome privé alors que l’activité est lié à la base ULM !

La nouvelle mouture de la convention ne fait absolument pas référence à la base ULM portant créé dans le seul but de pouvoir faire notamment de l’école dans un cadre légal.


Je ne vais pas développer ici le contenu de cette convention ce n’est pas le but, mais il faut savoir que presque chaque article de cette convention est devenue une contrainte à sens unique pour Heli-Ouest au lieu d’une garantie croisée avec le gestionnaire (l’association)


Acte 3

Ne pouvant pas poursuivre une activité commerciale sur la plateforme de la Tranche sans convention adaptée,  et n'ayant aucun angle d'attaque puisqu’il s’agit de droit privé, Heli-Ouest déménage (décembre 2015) dans des locaux sis sur l’aérodrome de Fontenay-le-Comte.

Mais sur l’aérodrome de Fontenay-le-Comte deux atouts majeurs ont disparus, la proximité de mon domicile permettant l'ouverture systématique (et m'évitant plus de 20.000Km par an de déplacement), et le cadre exceptionnel dont jouit la Tranche. Ces deux facteurs  ont été déterminant dans la fonte drastique de l'activité.

Une dernière tentative d'entente a eu lieu en avril 2016 (à la demande de S.Kubryk maire de la Tranche), le gestionnaire m’annonçait froidement que de toute façon il n'y avait plus de place ... A cet instant les 420 m2 de hangar était occupé par un seuil appareil !


Acte 4

Sans doute la prochaine disparition de la société "Heli-Ouest HBD SAS" exploitant d'hélicoptère Ultra Léger à la Tranche-sur-mer !


- ° - ° - ° - ° - ° -


.

Ci-dessous quelques éléments intéressants sur l'aéro-club gestionnaire de la plateforme privé:
   On comprend aisément l'origine d'un conflit d'intérêt, la double casquette de l'association (gestionnaire du terrain ET exploitant d'aéronefs, le club) - L'association ACLT faisant du commerce illicite autorisant une société commerciale bien constituée à travailler sur le même terrain ça peut être compliqué.
   Mais la plus grande responsabilité ne vient-elle pas du propriétaire du terrain ? Cette plateforme (Aérodrome à usage privé + base ULM) est implantée sur un terrain communal.
   Si la commune souhaite vraiment faire du développement (objet des grasses subventions attribuées au club incompétent...) il ne faut pas bricoler. Plusieurs orientations sont possibles... notamment le changement de statut de l'aérodrome (passage en aérodrome à Usage Restreint, UR) ET le changement du gestionnaire (gestionnaire indépendant, non "juge et partie")... voir article de janvier 2016 'évolution de l'aérodrome de la Tranche'



L’Aéro-Club de La Tranche dit « A.C.L.T. » une mascarade à plusieurs titres…



  • Association 1901 à but non lucratif ?


Normalement le but d’une association vol moteur est de partager le meilleur matériel (un beau tagazou) au meilleur prix (pas de tva, charges mini), et de partager sa passion en favorisant la pratique (école de pilotage, organisation de voyage, etc)


A l’association de la Tranche ACLT c’est un peu spécial, s’il n’y a pas de touristes, il n’y a pas de vol !

Pourquoi ? parce qu’en fait c’est essentiellement du vol commercial déguisé ...

Vous pouvez acheter un tour d’avion dans les campings, dans le commerce du président de l'asso, . . . ou encore à l’office du tourisme !

Pour faire simple, seul quelques membres font la majorité des vols « baptême » 80 % peut-être (eux, "ils travaillent" et ne paie pas l'avion bien-sûr) et le reste 20 % c’est les membres lambda (ceux-ci paient l'avion, mais ne sont pas bien vu, parce qu’ils sont moins "rentable")

Le membre lambda (pilote ou élève pilote) n’est pas prioritaire, s’il y a baptême son créneau est retiré au profit du baptême. Le membre lambda ne pourra que s’il est en milieu autorisé réserver l’avion sur plusieurs jours, car le baptême potentiel est bien plus important que le pauvre membre lambda.

Ce fonctionnement, c'est la culture de cette asso!  A tel point que pour certains membres (cooptés par les plus anciens),  ce fonctionnement est considéré comme une normalité...


Non lucratif ?

Le ratio entre le prix de l’avion « membre lambda » et le prix du même avion « baptême » est de l’ordre de 3

et ça sans TVA, sans RSI, sans IS …

Alors commerce ou pas commerce ? (y aurait-il des interférences avec une société commerciale ?)


Et puis il y a les subventions, visibles ou pas visibles (plusieurs milliers d’euros de deniers publics annuellement) qui sont 5 à 10 fois supérieure à la pratique par rapport aux mêmes associations régionales et tout ça sans aucun contrôle, subventions qui devraient servir à l’objet même de l'asso (partager le vol en favorisant la pratique, école, brevet d'initiation aéronautique, formation théorique)

Là aussi c'est devenu une normalité, la commune distribue de l'argent public sans savoir vraiment à quoi sert cet argent, il n'y a jamais eu de rapport d'activité écrit ! et personne n'a jamais posé de questions ...


  • Mais qui sont les membres ?


Un centaine de membres, pas mal

mais regardons de plus prêt qui est inscrit à la FFA (Fédération Française Aéronautique, inscription obligatoire pour les pratiquants)

FFA : 6  membres (SIX, vous avez bien lu) dont 2 habitent la Tranche à l’année !


Mais alors c’est qui ?

La famille, l’épouse, le copain, la copine, complètement étrangers à l'aéro… et le pilote lambda en très forte minorité




Pour une meilleur vision, ci-dessous le récapitulatif « mille-feuille » des faits pour les installations aéronautiques de la Tranche-sur-mer :


1°/ 01/06/1983 : (83-DIR.1-476) Arrêté de Monsieur le Préfet de Vendée, autorisant la création, sur la commune de La Tranche-sur-Mer, d’un aérodrome privé, au profit des aéro-clubs de CHASNAIS et FONTENAY-LE-COMTE ou leurs invités. Cet arrêté précise :

    - article 2 : période d’activité limitée de Juin à Septembre.

    - article 6 : interdiction d’activités école ou transport et travail aérien, telles que ces activés sont définies par l’article R 421-1 du Code de l’aviation.


2°/ 10/05/1989 : (89-DIR-420) Arrêté de Monsieur le Préfet de Vendée, abrogeant l’arrêté du 01/06/1983, mais autorisant de nouveau l’exploitation de l’aérodrome privé de La Tranche-sur-Mer, créé par  l’arrêté abrogé, par l’aéro-club de La Tranche-sur-Mer.

    - article 3 : période d’activité toujours limitée de Juin à Septembre.

    - article 6 : restrictions identiques pour les activités école et transport ou travail aérien.


3°/ 12/05/1992 : (92-DIR-467) Arrêté de Monsieur le Préfet de Vendée, supprimant les limites de période d’activité, tout en préconisant un balisage conforme, par l’aéro-club, en cas d’impossibilité d’usage normal.


4°/ 15/09/2011 : (11-CAB-524) Arrêté de Monsieur le Préfet de Vendée, autorisant la création, par l’aéro-club de La Tranche-sur-Mer, d’une plate-forme ULM, se superposant (à priori) à l’aérodrome privé existant, avec toutefois création d’une piste spécifique.

Cet arrêté précise que la nature des activités autorisées est : “Loisirs et Écolage”.


5°/ 06/11/2013 : (13-CAB-497) Arrêté de Monsieur le Préfet de Vendée, modifiant son arrêté du 15/09/2011 ayant créé la plate-forme ULM, en autorisant l’exercice de “Toutes activités ULM”.


6°/ 13/01/2014 : Convention sous seings privés, aux termes de laquelle Monsieur le Président (es-qualité) de l’aéro-club de La Tranche-sur-Mer autorise Monsieur Hervé BALLEREAU (Heli-Ouest HBD SAS) à utiliser la plate-forme ULM créée en vertu de l’arrêté préfectoral du 15/09/2011, aux fins d’exercice d’une activité (professionnelle) d' : “École de pilotage ; Vol d’initiation et Baptême Hélico Classe 6”.


H.B.

Les commentaires sont fermés.

Quelques idées pour se loger à la Tranche-sur-mer

www.hotel-les-cols-verts.fr www.hotel-les-dunes.com www.hoteldelamer-fr.com www.hoteldelatlantique.fr

Catégories

Derniers articles

Mots clés

Derniers commentaires

Archives

 


www.finesse-max.com

 

www.airflyleplessis.com

 

www.helico.org

 

www.hubairkit.fr

 

www.gfh.asso.fr

 

www.aero85.fr

 

www.seamax.fr
FFPLUM HELI-OUEST 08516

 

Fil des articles